Week | Semaine 26

Look at the mural filled with small, colourful details… Let your eyes and heart marvel at this unique and lively masterpiece!

Breathe in the smell of freshly baked cinnamon bread… Let your taste buds savour this spicy aroma and relish in the joy of a homemade dish!

∴ ∴ ∴

Regarde la murale remplie de petits détails colorés… Laisse ton oeil et ton coeur s’émerveiller devant une oeuvre unique et vivante!

Respire l’odeur du pain frais à la cannelle… Laisse tes papilles déguster cet arôme épicé et savourer la joie d’un plat fait maison!

Flickr: Frede | Lili

Week | Semaine 25

It’s fall. We have to enjoy the exquisite smell of the last resplendent flowers lingering in the cool air, and appreciate the last harvest of sun-soaked veggies fresh from the field.

∴ ∴ ∴

C’est l’automne. Il faut profiter du parfum des dernières fleurs qui resplendissent dans l’air frais, et apprécier les dernières récoltes de légumes des champs gorgés de soleil.

Flickr: Lili | Frede

Week | Semaine 24


Under a bright blue sky, she enjoys a day practising her golf technique with her family. It’s a hot sunny day and she feels on top of the world hitting the little white ball who flies off into the horizon. There’s nothing like time spent in good company enjoying the great outdoors!

Under a bright blue sky, she enjoys walking through the pumpkin patch with the love of her life. A smell of dried leaves and freshly cut hay lingers . Her lungs fill with pure air, she feels on top of the world just enjoying nature with the man she loves. There’s nothing like time spent in good company enjoying the great outdoors!

∴ ∴ ∴

Sous un beau ciel bleu clair, elle profite d’une journée au golf avec sa famille. C’est une chaude journée ensoleillée et elle se sent au sommet du monde en frappant la petite balle blanche qui s’envole vers l’horizon azur. Il n’y a rien comme un moment passé en bonne compagnie à savourer le grand air!

Sous un beau ciel bleu clair, elle prend plaisir à marcher dans le champ de citrouilles avec son amoureux. Une odeur de feuilles mortes et d’herbe fraîchement coupée les entoure. Ses poumons se remplissent d’air pur et elle se sent comme une reine à profiter de la nature avec celui qu’elle aime. Il n’y a rien comme un moment passé en bonne compagnie à savourer le grand air!

Flickr: Frede | Lili

Week | Semaine 23

In Montreal, the sky is a crisp blue and the air is warm. Summer is stretching out a little further and the city blooms with light-hearted people enjoying picnics and evenings out.

In Lincoln, there’s a chill in the air and the autumn that never really left is back for good. People make their way home quickly, dreaming of a warm, cozy chair away from all the rain.

∴ ∴ ∴

À Montréal, le ciel est d’un bleu éclatant et l’air est chaud. L’été s’étire et la ville regorgent de gens au coeur léger qui pique-niquent et profitent des longues soirées.

À Lincoln, l’air est frisquet et l’automne qui n’est jamais vraiment parti est de retour pour de bon. Les gens rentrent chez eux rapidement, rêvant d’un fauteuil chaud et confortable, loin de toute cette pluie.

Flickr: Lili | Frede

Week | Semaine 22

Under a late summer sun, the lake is still warm enough for a swim. However, in the early hours of the morning, a thin mist raises above it and it smells like summer’s ending… Summer may be drawing to a close but we strecth it out as we can, with a weekend at the cottage or a colourful fresh bouquet…

∴ ∴ ∴

Sous un soleil de fin d’été, le lac est encore assez chaud pour s’y baigner. Pourtant, dans la fraîcheur du petit matin, une fine brûme s’en élève et ça sent l’été qui tire à sa fin… L’été achève mais on l’étire comme on peut, avec un weekend au chalet ou un beau bouquet frais.

Flickr: Frede | Lili

Week | Semaine 21


Dark city under a stormy cloud, neon shining bright, isn’t it how the horror story starts? Empty diner, late at night, no one around but a stranded passerby…

Old house in the countryside, windows dark, eerie shed in the back, isn’t it how the horror story starts? A couple lost in the middle of the woods, knocking on an isolated house’s door…

∴ ∴ ∴

Ville sombre sous un ciel orageux, un néon solitaire illumine la rue, n’est-ce pas comme ça que commencent les histoires d’horreur? Un restaurant vide, tard le soir, personne aux alentours sauf un passant perdu…

Vieille maison à la campagne, fenêtres noires, un cabanon sinistre à l’arrière, n’est pas comme ça que commencent les histoires d’horreur? Un couple égaré aux fins fond des bois cogne à la porte d’un gîte isolé…

Flickr: Lili | Frede